Forum RPG basé sur le manga Blue Exorcist/ Ao No Exorcist de Kazue Kato
 
Nous avons besoin des Saints Paladins ainsi que du Seigneur Corsaire. Si vous êtes intéressés, parlez-en avec le Staff.

Partagez|

A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé Ven 16 Aoû - 0:57


Combien de temps fait-il que je suis planté ici, devant l'entrée de l'académie? Combien de temps ça fait depuis que je n'ai plus remis un pied ici? Bordel, littéralement, des années. En plus on m'zieute! J'ai paumé mes lentilles, du coup je porte mes lunettes et, au lieu de porter mes fringues à moi, je porte cet... uniforme d'exorciste. Ô Lucifer, flingue moi avant que je croise l'un des tarés qui m'gonflait il y a quelque temps...  Non, non, je déconne, m'flingue pas, j'ai encore des choses à faire.  Mais, continue de me sourire, de me protéger,  parce que je sens que j'en ai vraiment besoin là...

Je dois être blasé à mort, mes bagages sont arrivés avant moi et je n'ai que mes armes et mon portable sur moi. Donc, je n'ai pas pu m'changer. La poisse. Qu'elle façon de se faire remarquer dès de début... Quoi que... je pense que je passe plus inaperçu en uniforme que fringué en punk.

Moi, Jason Branwen Smith, je me sens comme un gros noob qui vient d'arriver alors que j'ai passé près d'un an ici, si ce n'est plus. Tout avait l'air intact, tout était comme et pourtant, j'étais paumé. Sincèrement, je n'avais jamais pris la peine de regarder une carte de l'académie... Je connaissais le chemin vers la bibliothèque -puisque j'y ai été une fois-, celui du réfectoire et celui des dortoirs, mais... où était ma chambre, exactement?

Lorsque je me suis enfin décidé à bouger, j'ai presque traîné des pieds. Je partis à la recherche du secrétariat après avoir demandé à l'accueil. J'ai eu tout juste le temps d'entrer, de signer de la paperasse et de prendre ma clé avant qu'un certain boulet traverse la porte: Seiichi... Le petit frère de mon ancien coloc', Shin-Ichi. Ce type est un vrai cancre.... Ce pauvre type me les brise grave. Il était le genre de personnes à faire des avances à tous ceux qui lui plaisaient. Fille ou gars, peu lui importait. Gosh... Why... WHY!?  Pourquoi lui et pas le vieux pédobear? Non... quand même, je crois que je préfère Seiichi à c'type, finalement. Je crois qu'encore, à l'heure qu'il est, les rumeurs que j'avais lancé sur lui -presque- involontairement, courent toujours.

Bref. Je n'avais pas de temps à perdre. J'ai rapidement contourné c'plouc aux tiffes bleus et j'suis sorti sans dire un seul mot. J'osais espérer qu'il allait pas me reconnaître, qu'il allait me foutre la paix mais non... malheureusement pour moi, il désista de ce qu'il voulait faire au secrétariat et m'suivit.


_ Wow, wow ! Où t'vas aussi vite ? s'exclama-t-il en me devançant pour se placer devant moi.

Ce con me faisait perdre mon temps... mon précieux temps... il m’éloignait à chaque seconde de mon précieux PC, de mes consoles et de mon chat. Il esquissa un large sourire puis se mit à pouffer avant de reprendre la parole.


_ Quand j'ai vu ton nom sur ma porte, j'ai cru que c'était une autre personne. J'ai quand même voulu vérifier mais, quand j'ai vu ton matou j'ai su que c'était toi ! AHAH Qu'elle -merveilleuse- surprise. ajouta-il en me lâchant çà, sans plus, qu'il allait être mon coloc, cette fois...

Pitié... Dites moi que j'ai mal compris, que j'ai mal entendu, qu'il n'avait pas voulu dire ce que j'ai cru comprendre qu'il avait dit ?! Oh merde... Je n'ai plus envie de rentrer, du coup. Gin a de l'eau,  de la bouffe, des coussins et son bac à sable, qu'il se démerde. Jusqu'à ce soir.


_ Quelle -affreuse- surpri- soufflais-je en tirant une tronche pas possible.

J'étais déjà bien trop sérieux, mais la blase s'était transformé en grimace, faisant glisser mes lunettes jusqu'au bout de mon nez. Non... Sans façons, je rentre pas... Bordel de merde... Pourquoi moi ? Hein ?! Pourquoi ?! Ce couillon de dirlo s'est bien foutu de ma gueule... Il me les aura toutes faites ! Soudainement, quelque chose me coupa le souffle, la parole et me fit m'raidir. Quoi donc ? Un contact physique non désiré, une étreinte de la part de ce PlayBoy de cancre à deux balles...


_ Comme quoi, les coïncidences existent~ termina-t-il.

Pourquoi « termina » ? Parce que je ne l'ai pas laissé reparler. Il s'est marré comme un con puis... Dès que j'ai pu, je me suis faufilé entre ses bras et je me suis tiré, j'ai foncé comme un malade . J'ai couru comme si j'avais le diable à mes trousses. Bon... Si c'est QUE le diable et qu'il ne me veut « rien de déplaisant », je me laisse faire, hein ?

_ « Tu n'iras pas très loin, Gigi. T'es dans profondément dans la merde et faire le ridicule ne t'épargnera pas de rentrer au dortoir. » se moqua Constance (ma conscience)  en attirant mon attention. Ça faisait longtemps qu'elle me gonflait pas à c'point, elle !

_ « Heureusement que le ridicule ne tue pas. HA! » s'exclama Gilbert (ma raison).


Ouh.... ils m’énervent, ces deux là !

Au retour d'un couloir, lorsque j'ai réussi à semer l'autre dingue, puisque je ne faisais pas attention où j'allais à cause de ma conscience et de ma raison qui se disputaient comme au bon vieux temps, quand je n'étais qu'un esquire, je me suis prit les pieds avec l'un des lacets de mes rangers -que j'avais mal noué- et je me suis cassé la gueule par terre.

_ La ferme! grognais-je une fois au sol. Du coup, plus un seul mot. Ces deux là se sont tus. Par contre.... il y avait quelqu'un. Je le sentais, même si je ne l'avais pas encore vu. Heureusement que le ridicule, ne tue pas...


Dernière édition par Jason B.Smith le Mer 28 Aoû - 14:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ogawa Haruna
Exorcist Dresseur Esquire
Exorcist Dresseur Esquire
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Quelque part dans mon monde

Dossier
Titre: Libre a vous
Groupe: Exorcist
Objets?:

MessageSujet: Re: A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé Ven 16 Aoû - 13:27

Je soupirais pour la énième fois de la journée, que j'en avais marre de ses pimbêche qui se moquait de moi tout la santé journée depuis mon arrivée... Si j'avais le courage de leur dire mes quatre vérité je le ferais mais, je peux rêver avec ma timidité légendaire ce n'est pas gagné après, y'avais les gars des autres classe plus âgée que moi je pense qui me regarde d'une drôle de façon. Je n'aime pas cela, on dirais de vrai pervers. Je me demande bien pourquoi ils sont tous après moi, je suis une fille banale... je ressemble plus à une petite fille qu'à une collégienne ou une lycéenne...

Encore un soupir, alors que yue et yumi me suivait et essayais de me calmer, chose perdu... les pauvres des fois je les plains être invoqué par une fille qui n'a pas confiance en elle et qui refoule ses sentiments.

Encore un soupire, plus sonorique que les autres et plus triste ou plutôt pitoyable comme moi en ce moment... Je ne devrais pas me mettre dans de tels états juste pour des bêtises pareils, je dois passer au-dessus de tout ça, devenir plus forte pour que toute ces choses inutile de la vie ne fasse plus effets sur moi.

Je marche encore plus dans les couloir, j'ai arrêté de soupirer mais, je commence à pleurer... pas maintenant, y'a trop de monde et je ne veux pas qu'on s’apitoie sur mon sort si c'est pour me trahir ensuite, je ne veux pas de personne comme cela comme ami(e)s....

Quand alors que le silence régnait dans cette partie des couloirs de l'académie, j’entends un « boum » puis une voix de garçon dire des mots pas très correcte à mon goût... enfin bon ça on s'avance de comment il parle c'est son problème pas le mien. Je regarde discrètement vers le couloir ou j'ai entendus tout cela puis voit le garçon à terre et me précipite vers lui et dit d'une voix timide :

-Est-ce que ça va ?


Je devrais me maudire, bon Haru il doit avoir mal ou doit se trouvait ridicule, surtout se faire aider par une fille après.... Haru t'a rien dans la cervelle, espèce de blonde ridicule quand attend yue et yumi.


D'un geste panique, je planque les jumelles sous mes cheveux... si c'était un élève normal je devrais rien craindre mais, on s'est jamais tout peux arriver dans ce bas monde... bon maintenant attendons de se faire passer peut-être un savon ou de se faire remballer pour ce garçon, j'attends que des réprimandes ça me changerais des moqueries....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé Mer 21 Aoû - 16:59

« Est-ce que ça va ? »

Je venais de me recher et c'est ce qu'on me demande ?! Mais merde, je vais lui dire « Oui, bien sur, je me vide de mon sang mais je vais bien ». Ts... You don't say ? Gosh. Je ne comprends pas cette question idiote et qui, pourtant, tout le monde pose aux autres lorsqu'on est susceptibles de s'être fait mal. Moi inclus, remarquez...

Bref. Cette voix et la personne à qui elle appartenait, étaient tout près de moi. Ce personnage de sexe féminin – en apparences-, s'était rapidement approché et s'm'y était adressée timidement. Lorsque j'ai enfin daigné de lever la tête, j'avais un gros plan de sa jupe. Au fur et à mesure que je levais le regard, je pus constater qu'il s’agissait d'une loli' bien plus jeune que moi, avec une longue chevelure blonde ainsi que des yeux dorés, avec quelques reflets rougeâtres.

Ce genre de personnes.... maintenant je m'en méfiais. Depuis que cet ange taré, ce travelo qui avait choppé mon colt et avait troué le mur de ma piaule en disant que c'était un jouet et non une vraie arme, les lolitas sont devenues pour moi le danger n°3 sur mon ranking (après les voleurs de bonbons et/ou squatteurs de consoles). Comment ça « pourquoi ? » ? Précisément, parce qu'ils peuvent avoir des burnes... J'aime les mecs et je le dis haut et fort, mais je n'aime pas les travelos qui en plus que me voler mes bonbons, me sautent dessus, squattent ma chambre, mes consoles ET mon pc...

Je devais vérifier qu'il s'agissait bel et bien d'une nana alors, je me suis relevé puis épousseté mon uniforme. Maintes façons me venaient en tête mais, seulement trois d'entre-elles me permettraient de vraiment en être sur et certain. Si je lui demandais un identifiant, elle pourrait y refuser.... Si je levais sa jupe et je regardais directement si elle avait des couilles ou pas, je risquais de me prendre une gifle. Cependant... Je sais tout de mêmes discerner les vrais nichons des faux. Tranquille, j'ai juste tendu une main et touché sa poitrine.


_ Ouf... Heureusement, ce sont ses vrais. soufflais-je en pensant à voix haute. Suite à cela, j'ai rapidement retiré ma main de son sein, la posant sur mon torse, soulagé. C'était plus fort que moi, ce gamin-gamine, Moto....Suzuki... euh... Hyundai ? Osef. Cet aspirant à prêtre avec un nom d'entreprise d'automobiles m'avait vraiment marqué... non, pire... traumatisé ! Je vais bien, maintenant... ajoutais-je en remontant mes lunettes à l'aide ce mon index. Même si je n'étais pas très habitué à traiter avec la gente féminine, j'ai préféré pouffer puis sourire et m'excuser -bien que je n'avais pas des raisons d'le faire, selon moi-. Sorry. Ne vas pas me baffer, toi aussi, hein ? Il n'y avait aucune arrière pensée, j'ai juste préféré m'assurer de que tu étais vraiment un nana. lui expliquais-je avant d'achever mon discours, changeant rapidement de sujet : Thanks. J'suis Jason Smith, exorciste moyen.J'suis prêtre, plus précisément. Et toi?

J'avais opté pour me présenter, puisque ça me permettait de changer vite et naturellement de sujet. C'était la moindre des choses, après tout, puisque je l'avais « tripotée » sans préavis. Et alors ? J'suis pas pédophile ni rien. Je me suis déjà justifié... que voulez vous que j'y fasse ?! Ô Lulu, please, qu'on me tarte pas. Je me suis déjà cassé la gueule tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Ogawa Haruna
Exorcist Dresseur Esquire
Exorcist Dresseur Esquire
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/07/2013
Localisation : Quelque part dans mon monde

Dossier
Titre: Libre a vous
Groupe: Exorcist
Objets?:

MessageSujet: Re: A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé Ven 23 Aoû - 21:52

Ce n’était pas vraiment la réaction que j'attendais, je rougis de la tête aux pieds de plus yue qui sort de derrière mes cheveux et aboie au garçon :

-Non mais, ça va pas de toucher Haru comme ça espèce de pervers.

J'eus un mouvement de panique et replanqua yue derrière mes cheveux et dit à vois basse :

-Idiote, ne te montre pas comme ça même s'il est exorciste, je dois respecter certaine règles surtout dans l’établissement....


Je regarde le jeune homme sûrement plus âgées que moi même si mes yeux regarde plutôt le sol indirectement, je devais prendre sur moi pour une fois.... Respire Haru ça va aller, maintenant présente-toi :

-Haruna. Ogawa Haruna, ravie de te rencontrer. Je suis dresseuse avec un niveau carrément médiocre on va dire ça.

Je mit un petit rire nerveux à la fin même si j'aurais pu éviter de faire cela, il va me prendre pour une parfaite je sais pas quoi et je ne préfère pas me l'imaginer... Bon, je vais quoi maintenant je dois sûrement le déranger et puis il a sûrement mieux à faire que de rester avec une pauvre jeune fille qui évite les gens... Je soupire encore une fois, en repensant à la matinée que j'ai eu...  attends j'ai les yeux qui pique là... non Haru y'a trop de monde, dit au revoir au jeune homme puis part dans un coin où tu sera tranquille pour vider ton sac...

Je baisse instinctivement puis d'une petite voix, je m'adresse pour la dernière fois au jeune avant de partir vider mon sac seule... comme d'habitude :

-Je pense que je devrais vous laisser, vous avez sûrement mieux à faire. Au revoir.

D'un pas léger, je passe sur le côté et me dirige vers l'extérieur... de toute façon, j'ai rien de mieux à faire que ça où peut-être que je pourrais trouver un endroit tranquille dans les couloirs, y'a toujours des couloirs vides à cette heures-là. Ils sont tous dehors, je me faufile entre les gens et me dirige vers un couloir un peu sombre où personne ne viendras me déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé Mer 28 Aoû - 14:36


Je n'avais pas eu le temps de comprendre vraiment ce qui se passait, j’espérais juste de ne pas me prendre une tarte de la part d'une lolita. Soudainement, une chose  bleue -une petite-, avec trois poils sur la tête et une bouille ronde, me rappelant fortement ce maudit chat cosmique qui craignait les souris, sortit d'en dessous ses tiffes et me beugla dessus, pratiquement :

_ Non mais, ça va pas de toucher Haru comme ça espèce de pervers. m'aboya cette... chose ?

La blondinette paniqua puis planqua cette miniature estropiée de doraemon derrière sa tignasse avant de lui souffler un truc, comme quoi, elle voulait qu'elle se montre, même si j'étais exorciste aussi. Qu'est-ce qu'en avais à foutre, sérieux ? J'vais pas bouffer ce machin ! Il/elle/çà n'avait même pas l'air comestible... Je crois même que c'est « elle », je pense avoir entendu que la gamine s'y adressait au féminin.

Oh fuck, ce qu'il faut pas entendre... En plus, j'étais tombé sur une gamine qui cherchait à « respecter les règles ». Qu'est-ce qu'il y avait de mal à avoir un truc comme ça avec elle ? Il n'y avait pas des humains normaux dans le coin, même si on était non loin du hall alors, on osef, quoi. Elle devait être une dresseuse, parce que c'était la seule raison que j'aie en tête pour qu'elle se raboule avec ses stroumphs opérés.

J'étais loin d'être empathe, mais je pouvais sentir ô combien elle était nerveuse. J'allais lui dire de respirer et d’éviter de m'faire une syncope. C'était vraiment exagéré... Est-ce que je lui faisais peur ou c'était tout simplement ELLE qui était trop timide ? Waw... entre un pervers qui veut m'élargir les horizons et une mioche qui est cap' de se mettre à courir comme une malade si je lui gueule un « BOUH », je pense avoir rencontré toutes sortes de gens ici... Elle est peut être différente après... j'suis le premier à savoir qu'il vaut mieux se méfier aux apparences..


_ Haruna. Ogawa Haruna, ravie de te rencontrer. Je suis dresseuse avec un niveau carrément médiocre on va dire ça. fit-elle avant de lâcher un petit rire nerveux.

Cette réaction complètement involontaire me fit hausser un sourcil. Comme je l'avait supposé, elle était dresseuse, une esquire, sans l'ombre d'un doute, vu comment elle causait de son rang... Je me souviens de quand j'étais encore esquire. C'était vraiment pathétique, je me suis tapé plus d'une barre, j'ai réussi à faire chier assez le monde donc, je suppose que c'était une belle époque, bien que courte, à laquelle je ne désire PAS retourner... Même si me payait en composants informatiques de haute gamme. J'avais eu tout un tas d’emmerdes et d'emmerdeurs... Je ne regrette en rien tout ça, même si maintenant j'ai beaucoup plus de responsabilités.

J'entendis que ladite Haruna soupirait, alors, je quittais le pilote automatique et le mode « nostalgique » pour lui accorder un minimum d'attention. Si elle avait dit un truc entre temps, je ne l'avais sûrement pas entendue. Après... qu'importe ? Elle baissa d'un ton puis d'une petite voix digne d'une protagoniste d'un visual novel pas très net -et auquel j'ai récemment joué-, elle reprit la parole :


_ Je pense que je devrais vous laisser, vous avez sûrement mieux à faire. Au revoir. termina-t-elle avant de se mouvoir d'un pas léger, semblant vouloir sortir des corridors.

Je la vis se faufiler entre les gens puis partir. Elle me ressemblait assez, en fin de comptes. Vivre en société ne semblait franchement pas lui plaire des masses, elle cherchait donc un coin tranquille et croyait qu'on l'avait prise pour une idiote... Personnellement, je l'ai juste prise pour une lolita assez réservée qui allait claquer devant moi si je disais un truc de plus, mais, si elle est dresseuse elle doit avoir assez de force et de caractère comme pour supporter les invocations, ne serait-ce qu'un court instant.

J'en fus blasé, parce que je n'eus pas le temps d'en placer une. J'ai donc haussé les épaule, sans plus m'en soucier que çà, puis quitté les lieux afin de chercher l'épicerie la plus proche où j'allais pouvoir assouvir mon besoin imminent de sucre. Si elle était élève, j'allais être obligé de la recroiser, à coup sur. Autant me tirer avant que l'autre dingue me rattrape.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé

Revenir en haut Aller en bas

A shitty comeback? I've nothing to do, here.... [Haruna] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Assiah :: L'Académie de la Croix-Vraie :: Les Corridors-