Forum RPG basé sur le manga Blue Exorcist/ Ao No Exorcist de Kazue Kato
 
Nous avons besoin des Saints Paladins ainsi que du Seigneur Corsaire. Si vous êtes intéressés, parlez-en avec le Staff.

Partagez|

Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Charlie Rosenbach
Démon Moyen
Démon Moyen
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2013

MessageSujet: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mar 24 Sep - 21:42



Une envie de m'enfuir m’envahit... Pourquoi suis-je là? Pourquoi suis-je seule? Ça a toujours était comme ça et pourtant, je n'ai jamais montré à quiconque à quel point cette situation me fait mal chaque jour. Abandonnée. C'est comme ça que je me sens en réalité... Enfin, il me semble. Je n'ai jamais su exprimer mes sentiments. Et les gens, sous prétexte que je ne montre rien, pense qu'il n'y a rien. Rien... C'est absolument ce dont j'ai envie quand je me sens seule. Pourtant chaque soir en m'endormant, je sers mon énorme peluche contre moi et je pleure quelques instants avant de tomber de sommeil. Et ça, c'est quand je ne suis pas prise d'insomnie comme ça m'arrive les trois quarts du temps. En réalité, si on regarde de l'extérieur, je suis une fille, qui n'a même pas l'air démone, qui semble dépressive et sans attaches. En faite, je me sens tellement seule que je ne vois plus l’intérêt de décocher le moindre petit sourire. Et par cette apparence négative, les gens ne viennent pas me voir. Du coup, même si j'aimerais tant avoir juste quelqu'un à écouter, je reste définitivement seule, dans mon coin.


Bref, revenons sur le sujet de ce texte plutôt que de continuer à débattre sur moi. Cette rencontre... Je ne sais pas comment l'expliquer mais c'était quelque chose. Je m'en souviendrais longtemps tellement ça m'a marqué. Je vais vous raconter toute l'histoire clairement sans quoi vous ne comprendriez rien à ce que j'en ai pensé. Mais, je vous préviens, si j'entends une moquerie ou seulement un petit gloussement caché, je m’arrête immédiatement et au passage, parce qu'il faut bien une punition, sinon c'est pas drôle, je m'occuperais personnellement de votre cas ! J'espère que je me suis bien faite comprendre. Enfin, trêve de bavardage et commençons.


C'était lors d'une journée qui me semblait normale. Dans l'Assiah,  il y avait un beau ciel bleu comme on dit. Il n'y avait pas un pet de nuage pour déstabiliser cette parfaite harmonie. Je me baladais, les cheveux et l'écharpe au vent, dans des rues piétonnes quelques part en ce bas monde. J'étais là, on ne sait pourquoi mais j'y étais bel et bien. Je ne faisais rien en particulier mis à part marcher, encore et encore, slalomant entre ces idiots d'humains pressés.


Au bout de quelques heures de balade, je m'étais lassé de regarder ces abrutis évoluer sans but précis. Même si en réalité, je n'ai pas non plus de but précis... Mais ça doit être mon inférieure partie humaine qui doit faire ça. Oui! Ca doit être ça. Donc, ayant marre d'admirer la bêtise humaine, je décida de me poser quelque part, dans un coin tranquille. Fidèle à mes idées noires, je m'installa dans un coin sombre derrière une vieille usine désaffectée près d'un court d'eau.


A l'autre rive, je pouvais voir des enfants bâtard jouer. Ils se lançaient un objet rond et bleu. Ils criaient dans tous les sens de leurs petites voix aigue et insupportables « Envoies moi le ballon! Je suis démarqué » ... Que de sottises.


Le soleil tapait fort. Il faisait très chaut, même à l'ombre. J'avais la gorge sèche. Ma main se referma sur une canette en fer-blanc, glacée, et constellée de petites gouttes d’eau. Vas savoir ce qu'elle faisait là. Mais elle était toute fraiche. Je fis pivoter l’anneau du couvercle… « Pshhht ! » , c’est le soulagement. Le liquide pétillant s’écoule à flots dans ma gorge. Le gaz carbonique monte au nez, me fait presque pleurer... C’est si bon !

Soudain, je ressenti une étrange sensation. Quelqu'un était avec moi, dans ce coin reculé. C'était une aura forte. Qui empeste. Pas un simple humain de pacotille. Bien plus puissant que ça. Mais je n'arrive pas a déterminer ce que c'est. Un démon ou un corsaire? Autre chose peut être encore... Tout ce que je savais, c'est que ça se rapprochait de moi. Tellement près que je pu apercevoir un visage dans la pénombre.

Mais qui est-ce? Que me veut-on? Pourquoi maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ame Lennart
Saint Paladin Dresseur
Saint Paladin Dresseur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22

Dossier
Titre: Saint Paladin - Dresseur
Groupe: Exorcist
Objets?:

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mar 24 Sep - 22:48

Ame soupira d'aise lorsqu'enfin elle revit les rues familières de sa ville natale. Cela faisait plusieurs années qu'elle n'était revenue, partie à l'étranger afin de parfaire son talent et d'acquérir de nouveaux contrats avec des démons. Elle avait ainsi pu gagner la loyauté de Chisame, et ce faisant, s'attribuer le grade de Saint Paladin.
Quelle vaste blague que fut cette bataille en Amérique... Cinq compagnons morts, et une seule âme récompensée. Il lui arrivait ainsi de douter de son utilité voire de la légitimité de l'Ordre des Exorcistes. Mais assister aux méfaits d'un démon sanguinaire avaient sitôt fait de calmer ses doutes et l'animer d'une nouvelle ardeur.
Quoiqu'il en soit, sa formation avait été achevée. Elle était donc instinctivement retournée sur ses pas, vers cette académie qui l'avait vue grandir, se renforcer, s'affirmer d'années en années. Si personne n'avait jamais osé se moquer d'elle en face, elle éprouvait cependant un certain sentiment de fierté et de revanche ; plutôt que l'académie, il s'agissait peut-être d'avoir dépassé les attentes de ses parents ? Enfin la question ne trouverait jamais sa réponse, comme tant d'autres, et Ame continua donc d'avancer, sa valise en main.

Elle respira avec délice l'air pur de l'Assiah. Ci et là, les enfants jouaient, les adultes conversaient, les vieux vaquaient. Il y avait un entrain peu commun chez les habitants de cette ville qui lui arracherait presque un sourire sur ses lèvres si souvent esquissant un rictus agacé. Oh, ils étaient affreusement bruyants, mais ce bruit était la preuve même d'une vitalité intarissable.
Profitant de la vue de Miu, elle déplora la disparition de certains de ses commerces favoris et salua quelques connaissances. Pendant ce temps, Hibiki était parti annoncer son arrivée à la Croix-Vraie.

Si elle avait prévu de retourner directement à l'Académie passer le bonjour au directeur, Ame choisit pourtant de tourner dans cette ruelle là, vers un coin plus sombre de la ville. Un endroit peu fréquenté par d'autres que ses propres habitants.
Le quartier pauvre.
L'odeur de métal et polluée raviva des pensées désagréables : un dos froid, des douleurs imprévisibles... Ame trembla légèrement mais ne s'arrêta. Elle avait surmonté tout cela.
Finalement elle atteignit cette vielle usine où autrefois elle avait habitude d'aller se réfugier, loin du domaine familial. Aussi solitaire et morne que dans ses souvenirs hein... Miu papillonnait à ses côtés, devinant ses ordres muets, sans se soucier de la faible brise qui balayait la maigre rivière du quartier. Malgré la pauvreté des lieux, des enfants trouvaient encore la vitalité de s'amuser innocemment. Ame aurait pu s'en réjouir s'ils étaient un peu moins bruyants...

Elle alla s'appuyer contre un pan du bâtiment, à l'ombre pour que la chaleur épaisse ne l'incommode plus que déjà. Soudainement, Miu vint se cacher sous ses voiles multiples. Ame se fit plus discrète : lorsque le démon agissait ainsi, c'était qu'un de ses pairs était dans les parages...
Quelle ne fut sa surprise de voir survenir quelques secondes après une jeune silhouette de rouge vêtue. Une enfant ? Non, un démon. L'exorciste l'observa avec attention, cherchant à évaluer les intentions de la nouvelle venue. Comme cette dernière se contentait de rester là, assise, Ame choisit de montrer sa présence...
Elle rappela Hikibi, et invoqua sans proférer un seul mot Chisame.
Ainsi qu'elle l'avait escompté, la petite démone réagit à cette manifestation de sa magie et se retourna dans sa direction avec un air peu réjoui sur son visage juvénile. Ame sortit alors de l'ombre protectrice pour se révéler à la lumière du jour ; Chisame et Miu étaient quant à eux dissimulés sous le couvert opaque de ses foulards.

« Que fait donc un démon dans ce coin de la ville ? » fit-elle simplement, sans plus de chaleur ou de froideur. Juste une neutralité exaspérante exempte de convenances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://RaisindeLoup.DeviantArt.com
Kuroi Mato
Corsaire Venator
Corsaire Venator
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 23
Localisation : Il faut que tu devines. :P

Dossier
Titre: Corsaire au Cœur d'Or
Groupe: Corsaire
Objets?:

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mer 25 Sep - 7:20

L’après-midi s'annonçait avec de belles promesse. Le soleil délaissait quelques rayons traversaient l'épaisse couche de nuage gris. Ils circulaient très lentement, camouflant régulièrement le bel astre solaire. Les volatiles survolant le firmament partaient en direction de l'ouest. D'autres s'agitaient en rond vers un endroit bien précis. La ville rayonnait d’activités humaines locales. La majorité des humains travaillaient à cette heure avec acharnement pour la plupart. Certains se tuaient à la tâche afin de faire vivre leur famille. Parmi l'un d'entre eux se trouvait Mato, dormant paisiblement durant le cour d'Histoire. La jeune fille s'était inscrite à l'université peu de temps après son départ de l’hôpital. Bien qu'elle sache se faire discrète habituellement, cette dernière surprit la salle entière lorsque des ronflements se firent entendre. Le professeur, ainsi que tous les élèves se tournèrent vers elle. Pauvre petite corsaire qui n'avait pas si bien dormi la vieille, elle était la distraction du jour. Nul doute, si Kuroi s'apercevait de sa bêtise, elle n'oserai plus revenir à l'établissement scolaire.
L'enseignant préférait la laisser tranquille en entendant afin de ne pas la brutaliser mais surtout dans le but de ne pas l'humilié totalement.

Pendant son sommeille, un rêve survenu à elle. Il lui paraissait tout autant effroyable que adorable. Cette pure illusion amenait Mato à voir sa mère au cotée du père de Ame, ils semblaient tellement proche. Étrangement le démon avait l'apparence d'un homme, il était identifiable car ce dernier dévoilait des signes distinctifs animales tel que deux oreilles et une queue de loup. Mato s'imaginait enfant, accourant derrière cette femme qui l'avait mise au monde et cette chimère qui l'avait protégé à distance. Elle ne le savait peut-être pas, mais le progéniteur de Ame l'avait aidé à de nombreuses reprises. Quand Asuna avait manqué de nourriture, c'était lui qui avait quotidiennement apporter des animaux morts devant la demeure pour qu'elle en fassent de la bonnes viandes grillés.
Sous la forme d'une gamine, Mato cherchait toujours à rattraper celle qui avait disparu. Au moment où sa mère s'était retourné, elle vit un visage sans membres. Rien qu'une vaste peau matte qui paraissait la dévisageait. Son rêve s'interrompit instantanément lorsque l'adolescente avait poussé un crie strident. La foule toute entière la fixait, éberlué de voir quelqu'un arrêter le cour de façon si choquante.

« Heu....Pardon...Pardon. S'excusa cette dernière en s'abaissant plusieurs fois.

Enfin sa journée d'instruction se terminait. En sortant de l'université, elle fut accueillit par une lumière aveuglante. A cause de cette luminosité, Mato manquant la première marche des escaliers et tomba soudainement à terre. Ce fut le visage en premier qui avait tapé le sol. Ses camarades se moquaient de la corsaire. Ils étaient sans aucun doute les êtres les plus méprisable pour elle. Pourtant ayant déjà affronter des démons, la jeune fille avait put remarquer l'étendue de méchanceté qui résidé entre les humains et les êtres maléfiques pour distinguer assez clairement qui étaient réellement machiavélique en ce monde. Bien qu'elle soit née mortel, celle-ci ne pouvait pas se considérer comme tel. Avec à ses cotée Ame, elle était sur de pouvoir se différencier des autres facilement.
Finalement la novice du monde humaniste préférait continuer son chemin, sans se soucier des railleries de ses congénères.

Sur la route, la belle brune regardait les passants. Chacun s'occupaient à leur façon. Les plus âgée aimaient soit lire au coin d'un banc calmement ou soit envoyer du pain sec aux oiseaux. Les adultes se précipitaient dans les moyens de transports pour regagner leur domicile et d'autres profitaient de la fin de leur travail pour aller acheter quelques emplettes. Quant aux enfants, certains s'amusaient dans les rues avec leur jouet favori et leur amis. Mato était la seule exception du décor. Sans le savoir elle n'était plus dans son corps. Ame avait profité de ce moment d’inattention pour lui piquer. Hélas elle se rendit compte de cet échange bien trop tard. Ce qui l'attendait néanmoins était bien plus pire. Puisque étant un mâle normalement, le démon n'avait pas l'habitude d'avoir des attributs féminins. Il se mit à tapotait la poitrine de cette dernière dans la rue. Malheureusement Mato ne pouvait rien faire. Elle était agacé du comportement de son amis. Au début il avait été très calme, très brave et très travailleur. Mais après une semaine, elle avait commencé à remarquer la perversité de celui-ci. Une fois, il avait même saisit le corps de l'adolescente lorsqu'elle était entrain de se doucher. L'ayant remplacer, il avait pu tirer avantage de la situation.

Aujourd'hui, il recommençait avec un énorme sourire aux lèvres, les yeux étincelant et l'air triomphant. Décidément depuis qu'il l' hantait, elle n'avait plus d'intimité. C'était désormais Ame qui dirigeait l'organisme de la damoiselle. Il avançait dans une position tout à fait atypique des femmes.
Les gens qu'ils croisaient avait même suspecté la malheureuse d'avoir de la « gastro-entérite ». Par ces propos, la cadette sut réagir. Elle avait réussit à prendre l'avantage.

« Je me suis amusé durant quelques instants. Ajouta le démon d'un ton enjoué.
-Attends qu'un jour, je puisse me défaire de toi, petit...
-Tu voulais m'insultais, je suppose ? La coupa-t-il. Regarde plutôt devant toi. Tu t'es perdu, imbécile. »

Mato fit le tour des lieux. Effectivement l'adolescente était bel et bien perdu. Il ne lui restait qu'à rebrousser chemin. Cependant avant de quitter l'endroit, elle avait sentit la présence de trois démons au sein d'une vieille bâtisse. En se retournant, elle vit un immense bâtiment délabré. Les fissures qui se trouvaient sur les murs témoignaient de l'âge de l'immeuble. Elle distinguait la différence de force qu'il existait entre elle et ses ennemies. C'était pour cela d'ailleurs qu'elle désirait partir mais Ame l'encouragea à entrer dans l'édifice. Ce fut donc avec la peur au ventre qu'elle s'infiltra au cœur du territoire de l'adversaire. A l'intérieur, il y avait trois êtres vivants qui étaient entrain de se fixer mutuellement. Les démones surveillaient les moindres geste de l'ennemi. Comme la loi des démons l'exigeait, face au rival hostile, il fallait être le plus malin, le plus agile et le plus rapide. Une tension montait entre les individus. Du moins, c'était ce que s'imaginait Mato. Celle-ci se croyait au cinéma. Elle était assise, entrain de les espionner à l'écart, camouflé sous les ombres afin que les démons ne puissent pas la voir. Seulement elle avait oublier un détail : Ils étaient supérieur à elle. Alors qu'elle s'apprêtait à être uniquement la spectatrice, Ame s'empara de cette dernière.

« Salut mes beautés, vous voulez jouer avec moi. » Se prononça le canin sous son apparence originel.

Jamais auparavant, le corps de Mato ne s'était transformé en animale. Apparemment quand Ame prenait sa place, il était possible que ce dernier reprenne sa véritable identité. Il était devant eux, assit, les oreilles dressé et entouré de son aura de flammes.

« Je veux bien participer au rendez-vous, mes chères amies. »

Il fonçait probablement à la catastrophe, mais étant le fils d'un célèbre démon, le canin s'imaginait être supérieur au niveau de force par rapport à ses adversaires. Mais si il fallait combattre, alors il serai partant. Tout dépendez uniquement des deux jeunes femmes.


Ps : Quand Ame s'adresse à Kuroi, c'est dans ses pensées évidemment.


Dernière édition par Kuroi Mato le Mer 25 Sep - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mer 25 Sep - 14:17


Ah... Il n'y a vraiment rien de mieux qu'une sieste dans un endroit tranquille et isolé. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point cette vieille usine et ses poutres rouillées m'ont sauvé, aujourd'hui.. J'ai bien dit sauver et c'est loin d'être un euphémisme... Comment dire? Disons que j'ai un sale con en coloc' dans la chambre dont sa principale préoccupation est de squatter mon pieux, essayer de m'violer et... j'ignore ce qu'il fait quand je ne suis pas dans la chambre -je ne veux pas l'imaginer non plus- mais, l'autre jour, après les cours -d'histoire, en plus...-, je l'ai choppé en train de renifler mes calbuts...

L'est vraiment dingue c'type... son frère m'avait déjà bien fait chier il y a deux ou trois ans, avant que je parte avec mon mentor. D'ailleurs, son bro' était le chef du dortoir... À croire qu'être une fouine, obsédée et insupportable est de famille... Bon, je dois avouer que Shin-Ichi était plus poli que ce cancre à deux balles. Oui... deux balles que je préférerais ne plus revoir ! Mon dieu, qu'est-ce que j'aime les mecs, mais s'il vous plaît... TUEZ-LE ! Non... Tuez cette folle qu'on a pour dirlo à la Croix Vraie, parce qu'il est capable de me foutre avec quelqu'un de pire...

Depuis le petit matin, j'ai du quitter mon confortable lit et mon ordinateur pour essayer de trouver un endroit calme. J'ai du m'extirper du lit en vitesse, enfilant le premier jean et le premier débardeur que j'ai trouvé avant de sortir de la chambre, la bandoulière et la veste sous le bras. Heureusement que j'avais tout ce dont j'avais besoin à l'intérieur...Moi qui voulais juste profiter de ma journée libre, c'est foutu ! Mais, merde et, en plus... je n'entendais que des truies et des porcs brailler par tout où j'allais...

Qu'est-ce que je peux bien les haïr, ces maudits humains... Je suis misanthrope et alors ? J'aimerais ne pas être né humain, j'en ai parfois honte, je l'admets... si moi, je les trouve pitoyables à tourner en ronds, à mentir et à se donner des airs de grandeur en public, les démons et les « métis » doivent les voir comme des sous-merdes. Certes... il doit y avoir des exceptions, mais la plupart ne valent même pas l'pet d'un gobelin... Ils m'gonflent à plus en pouvoir. Non, mais, il n'y a pas un seule endroit calme dans cette foutue ville ? Ya des wesh au parc qui draguent toutes les pétasses qui passent... La pâtisserie est fermée, le salon de thé aussi, l'autre pâtisserie est pleine à craquer et je doute avoir assez de patience pour supporter ça. Tous ces endroits sont rayés de la liste.

Il n'y avait que le pont qui passait sur le fleuve qui était un endroit potentiellement envisageable. Ces sales mômes n'étaient pas encore arrivés mais... malheureusement pour moi, ça n'avait pas tardé longtemps... Je venais à peine de m'allonger à l'ombre, les casques sur les oreilles que je m'étais reçu un coup de ballon en pleine tronche.  OUUH ! Je vais les tuer... Un Jason qui n'a pas dormi ni mangé correctement est dangereux... Il se tournera contre vous et vous arrachera les yeux à coups de dents ! Bon... d'accord, fermez-la un peu. Veuillez m'comprendre, je n'ai pas encore eu mon quota de sucre ni d'ordi, je n'ai pas déjeuné, je n'ai pas bien dormi et en plus, on m'a foutu un coup de ballon dans la gueule. D'ailleurs, j'ai donné un bon coup de pied au ballon pour qu'ils doivent aller le chercher on ne sait où avant de partir, en soupirant. Je devais me résigner : je n'allais pas pouvoir être tranquille... Et non !

En traînant la patte, j'ai trouvé cet endroit. C'est ainsi que je me suis installé dans un endroit assez haut et tranquille, avec la musique à fond dans les oreilles. Je me suis allongé sur une poutre et j'ai ENFIN pu manger quelque chose : mes délicieux petits poring fourrés à la fraise ou au chocolat. Ils sont tellement bons... Bref. Même si non loin, il y a des mioches qui jouent au ballon, j'ai mes casques, je ne les entendais pas, comme, mentionné mais... j'ignore combien de temps ça faisait que j'étais affalé sur cette poudre, combien de temps j'ai pu dormir mais ce n'était pas assez ! Mon mp4 n'avait plus de batterie... -génial.- du coup j'entendais tout ce qui était dit en bas... Pourquoi il y avait quelqu'un ici, d'ailleurs ?


_ Salut mes beautés, vous voulez jouer avec moi ? fit une voix masculine.

Oh, non, pas encore... un autre dragueur de pacotille. J'ai essayé de l'ignorer, mais  il continua de parler. Il devait y avoir des femmes ou une quelconque entité appartenant au genre féminin. Quoi que... ces pov'cons draguent même les poupées gonflables. Qu'est-ce qu'ils doivent se sentir seuls... Mais, osef, c'était pas mon problème.  


_Je veux bien participer au rendez-vous, mes chères amies.

J'étais blasé... oui, parce que... De plus, je sentais une présence qui m’énervait davantage... Ce n'était pas un humain, mais un démon... Non, plusieurs, mais un seul était casse couilles... Je les aime et parfois, je les respecte mais, pas quand ils font chier.

_ Ah, mon vieux, tu vas devoir te contenter de ton habituelle petite copine. Va falloir revoir ton bouquin de « drague pour les nuls ». intervins-je avant de m'asseoir sur la poutre, passant une main sur mes cheveux avant de regarder qui était en bas. Yow ! fis-je en les saluant d'un petit signe de main, restant toujours aussi... inexpressif. C'était un geste bon à être mépris, bien que je n'avais pas -trop- d’arrières pensées.

Ce que je n'avais pas vu ce qu'il y avait  trois femelles sur place et non deux -dont une chose non identifiée, parce qu'elle était couverte par des voiles-. J'suis sur qu'elle on aurait pu la prendre pour la Sainte Fatima ou la Vierge Marie, au Texas, si elle s'était raboulée comme ça. Je dis ça et je dis rien, je ne suis pas le mieux pour parler de mode.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Rosenbach
Démon Moyen
Démon Moyen
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2013

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mer 25 Sep - 17:09

Mais qui est-ce ? Que me veut-on ? Pourquoi maintenant ?


C'était une femme. Elle était bien plus grande que moi. En même temps, du haut de mon petit mètre cinquante, c'est pas compliqué. Malgré le noir du coin, je pu voir qu'elle portait un genre de foulard d'une jolie couleur turquoise sur les yeux. Pourquoi portait-elle ce genre de vêtement ? Serait-elle aveugle ou est-ce qu'elle à un genre de pouvoir qui lui permettrait de voir au dela de ce que peuvent voir les yeux normaux ? Devrais-je me méfier d'elle ?


Son aura, à y regarder de plus près ne semblait pas être démone. Vu sa force psychique, ce devait donc forcément être une exorciste. Probablement même une Saint Paladin. Peut être que si je reste calme et discrète, elle ne remarquera pas que je suis démone. Après tout, j'ai quand même une apparence humaine. Enfin, excepté mes oreilles pointues mais elles restent cachées par mes cheveux donc aucun risque qu'elle puisse les voir.


Je n'ai aucune envie de me battre pour l'instant. Surtout qu'elle à vraiment l'air d'avoir une grande faculté d'attaque. Je pressens une présence à son coté même si je ne vois rien.


- Que fait donc un démon dans ce coin de la ville ?


Un démon ? Elle doit donc être vraiment puissante pour ressentir et voir au premier coup d’œil que je suis démone malgré le fait que je n'en semble pas une du tout. Je devrait sûrement me méfier de cette femme. En même temps, elle posait sa question sur un ton si calme que ça ne semble pas être une menace ou autre. Peut être ne me fera-t-elle aucun préjudice si je me montre sereine.


- Je...


Avant que je puisse placer quoique ce soit je ressenti une autre présence. Une présence étrangère au petit comité que j'avais devant moi. Je me tue donc et regarda directement où se trouvait cette nouvelle aura inconnue. Elle se cachait. Je regarda donc calmement l'étrangère que j'avais devant moi et essayant de lui faire comprendre qu'on était pas seules.  Elle sembla le comprendre mais dit rien non plus.


Soudain, un chien comme en flamme sorti de l'usine contre laquelle j'étais installé. Il se posa entre moi et l'aimable étrangère et lança sur un ton charmeur qui ne me plaisais pas du tout.


- Salut mes beautés. Vous voulez jouer avec moi ?


Un chien qui parle. Et qui plus est, qui brûle sans rien ressentir. C'était forcément un démon. Mais ce n'est pas l'aura que dégage le corps originel qui se trouvait en ma présence. Comment expliquer cela ? C'est une corsaire. Qui vient tout juste de ce faire posséder par son propre démon. Le maître de ce chien doit vraiment avoir un niveau pitoyable pour laisser faire ça. Si un combat devait s'engager, je devrait pouvoir le battre, qui que ce soit, sans trop de difficultés.


- Je veux bien participer au rendez vous, mes chères amies


D'où se permet-il de nous parler ainsi. Ce n'est qu'un chien ! Et il ne nous connaît pas. C'est irrespectueux. Complètement inacceptable. Je répondis d'un air agacé.


- Pour...


Encore une fois, je n'avais pas eu le temps de placer ma phrase que quelqu'un d'autre m'interrompu.


- Ah, mon vieux, tu vas devoir te contenter de ton habituelle petite copine. Va falloir revoir ton bouquin de « drague pour les nuls ».


A vrai dire, pour avoir répondu ça, ça ne me dérangeais pas plus que ça. Je n'avais pas eu a gaspiller ma salive pour ce chien. Je regarda au dessus de ma tête pour voir de qui cette jolie voix masculine émanait. Un jeune homme se tenait là, assis sur une poutre. Il avait vraiment un joli visage et passa sa main dans ses cheveux comme pour les remettre en place tel une star de cinéma. De toute évidence, ce simple humain se sentait supérieur aux autres de sa race. Effectivement, il semblait l'être. Je le découvrirais avec le temps.


- Comment ce fait-il qu'il y ai tant de monde d'un coup dans ce fichu coin perdu... lançais-je d'un ton exaspéré même si je l'avoue, la femme au voile et le garçon de la poutre m'intriguaient. Que ce passerait-il ensuite?


- Que faites vous ici? Je voulais être seule mais, apparemment, c'est foutu. J'espère qu'au moins vous n'aurez pas l'impolitesse de déclarer un combat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ame Lennart
Saint Paladin Dresseur
Saint Paladin Dresseur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22

Dossier
Titre: Saint Paladin - Dresseur
Groupe: Exorcist
Objets?:

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mer 25 Sep - 17:18

Ame voyait ainsi donc les lieux attirer les mouches, petit à petit. Etait-ce le maigre filet de pouvoir dégagé par Chisame ou un simple coup du hasard, quoiqu'il en soit, la situation était des plus... agaçantes. En l'espace de quelques secondes, quatre personnes peuplaient désormais l'usine : deux démons, et deux exorcistes. Du moins était-ce qu'elle supposait du dernier arrivé, un de ces jeunes dépravés au caractère humble aussi discret que le caractère réservé d'Ame. Il avait tout l'allure d'un humain.
Son attention se détournant de lui, elle dévisagea grâce à Miu le démon qui était venu aborder la fillette et elle-même : une aura ardente le couvrait, cette créature canine... Tss. Encore un de ces rejetons démoniaques sans plus de cervelle que de convenances. Une menace moindre en somme.

Tandis qu'elle observait tour à tour les protagonistes, son visage était resté penché en avant, légèrement courbé vers le sol depuis le début comme si elle somnolait, ou réfléchissait. D'une certaine manière, cela était vrai, car Ame se demandait si quitter simplement les lieux était la meilleure chose à faire... Elle n'aurait pas hésité, autrefois. Mais devenue Saint Paladin, faire respecter l'ordre était une fonction qu'elle se devait d'assumer... Sans doute.
Réprimant un soupir agacé, elle resta donc sur place.
Que ces trois gamins fassent ce qui leur chante, elle jouerait le rôle de l'adulte et les réprimanderait si toute cette situation dégénèrerait. Tant qu'ils ne soient pas trop bruyants... Néanmoins -Miu regarda le démon canin - si ce dernier crevait, elle ne bougerait pas un doigt.

« Comment ce fait-il qu'il y ait tant de monde d'un coup dans ce fichu coin perdu... » lança la petite à l'écharpe rouge.

Tu m'ôtes les mots de la bouche, enfant.

« Que faites vous ici? Je voulais être seule mais, apparemment, c'est foutu. J'espère qu'au moins vous n'aurez pas l'impolitesse de déclarer un combat... »

Ame ne prit pas la peine d'y répondre, bien qu'elle y réfléchisse. Chisame, seul, ne serait sans doute pas suffisant pour imposer le silence rapidement ; il lui faudrait certainement invoquer Amane... Ce n'était pas comme si elle allait combattre avec toute sa puissance de toutes manières hum...
Un discret mouvement familier attira son attention : juste au dessus du groupe, Hibiki revenait de sa commission. Il délivra son message muet. L'Académie, ou du moins quelqu'un de l'administration, avait été correctement averti de sa venue et lui signalait la présence d'un second Saint Paladin qu'elle aurait à rencontrer sous peu, un certain Chevalier. Son contact ne savait pas où il se situait actuellement mais il ne tarderait à revenir... Du boulot en perspective, se désola Ame.

Tout à ses pensées, Ame ne prêtait qu'une réduite attention aux trois jeunes gens. Un bref appel à Miu lui assura que personne n'avait entamé les hostilités. Qu'ils partent rapidement ! Elle avait autre chose à faire que faire la garderie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://RaisindeLoup.DeviantArt.com
Kuroi Mato
Corsaire Venator
Corsaire Venator
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 23
Localisation : Il faut que tu devines. :P

Dossier
Titre: Corsaire au Cœur d'Or
Groupe: Corsaire
Objets?:

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Mer 25 Sep - 21:34

Le loup avait longtemps écouté les jérémiades de chacun. Ce qui le fatiguait à la fin visiblement. Il avait cru que ces demoiselles étaient de noble femme mais apparemment il s'était trompé pour la gamine qui criait à ne plus en finir. De plus il fallut qu'un prêtre dragueur vienne lui faire la morale. Il avait assez subit de hurlement comme ça. Sans demander son reste, le canin se mit à marcher en direction de la sortie. Il n'était plus tellement intéresser par eux. Il avait voulu les combattre, seulement à l'inverse de son espérance, les quatre autres individus ne faisaient que se tester intellectuellement. Du moins c'était ce que pensait la créature maléfique.

Intérieurement Mato avait le sourire, voire elle était totalement submergé par des crises de rire puisque son ami s'était faît avoir par un exorciste rien que par le langage. Enfin quelqu'un qui avait agaçait l'entité de Mato. Ce qui plaisait à l'adolescente, c'est que son « caniche » comme elle le surnommait aie été devancer par une autre personne en question d’agacement.
Lorsque le démon avait franchit la sortie, il donna immédiatement la main à sa maîtresse qui fut entièrement surprise de se retrouver dénudé. Les flammes de ce dernier avait brûlé les vêtements de notre jeune héroïne. Il l'avait fait exprès pour se venger de ses railleries. Elle soupira un bon coup. Le quotidien l'attendait de nouveau.

Elle avait néanmoins oublier de dire « au revoir » à ses nouveaux copains. Ce qui l'emmenait à penser que ce manque de politesse allait la mener à subir la colère de ces derniers. Évidemment Mato semblait bien bête aujourd'hui, elle était seulement fatigué d'avoir eut des malheurs à longueur de journée. Avant de partir, elle jeta un dernier coup d’œil à l'arrière. Cette rencontre fut brève pour elle mais il valait mieux qu'elle les quitte, elle n'était pas encore à la hauteur de leur force. Elle se promit de devenir plus puissante pour les affronter sans l'aide de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Jeu 26 Sep - 10:39


Oui ! On était trop dans cette vieille usine. Et perso, j'avais été le premier à arriver. Si ce démon ne s'était pas trop enflammé (d'accord, je sors) et qu'il n'avait pas beuglé pratiquement ce que sa teub lui demandait de dire, je ne serais même pas intervenu. Je voulais juste dormir, moi, et être tranquille ! Je ne suis pas très fan de la gente féminine, mais je pense la respecter un minimum, donc je n'avais rien à leur reprocher puisqu'elles ne m'avaient pas réveillé... Je respecte tout le monde, sauf les chieurs et les personnes que je n'aime pas.

Malheureusement pour moi, je dois faire abstraction d'une certaine forme de mépris envers certains individus puisqu'ils s’avèrent être mes supérieurs, dont ce caniche sado-guimauvesque que j'ai pour directeur et que j'ai malencontreusement et accidentellement imaginé en bikini rose à pois jaunes, il y a quelque temps. Ou bien, ce pedobear pour lequel j'avais lancé -presque- involontairement des rumeurs. Je radote, je sais, mais il n'avait qu'à pas me « tripoter », durant la mission en France. D'ailleurs, ça avait été un énorme fiasco.

Bref, je m'égare, là. La brunette à l'écharpe -ou foulard ? Je n'ai jamais su en faire la différence-, leva la tête pour afin de voir qui était là-haut, logiquement. Et, peu après ceci, elle a prit la parole :

_Comment ce fait-il qu'il y ai tant de monde d'un coup dans ce fichu coin perdu... lança-t-elle sans cacher que tout ça l’exaspérait, du moins, sa voix ne disait pas le contraire. Elle n'était pas la seule à l'être, d'ailleurs, moi aussi.

Cette situation me blasait encore plus que d'habitude... Je sais, je suis une blasé de la vie, comme qui dirait, un asocial, misanthrope, sadique, pervers, avec un esprit très tordu et bon à être envoyé ipso facto aux premiers cercles du Purgatoire. Mais.. est-ce qu'il existe vraiment le purgatoire ? J'aimerais bien le savoir, tiens...

_ Que faites vous ici? Je voulais être seule mais, apparemment, c'est foutu. J'espère qu'au moins vous n'aurez pas l'impolitesse de déclarer un combat...

Sainte Fatima ne répondit pas à la question et le clébard finit par se résigner à quitter les lieux. AH HA ! Jason 1, démon-useless-dont-je-connais-pas-le-nom 0.  La gonzesse qui l'accompagnait l'a suivi, donc, ça faisait deux squatteurs de moins. J'étais à deux pas d'être tranquille, si aucune des deux femelles restantes n'osait réagir au quart de tour.

Sucre...J'ai besoin de SUCRE! J'ai rapidement fouillé dans ma bandoulière avant de sortir un paquet de pocky au goût d'fraise-chocolat blanc et, ensuite, j'y ai fourré mon mp4, mes casques et les plastiques des porings que j'avais déjà bouffé.


_ Eh. Oh. Ça serait plutôt à moi de te- non, de VOUS poser la question puisque ça fait plus d'une heure que j'suis ici, je pense. M'en fin, peu importe. L'emmerdeur s'est tiré avec la queue entre les pattes. répondis-je à la brunette en grignotant un de ces délicieux bâtonnets et je m'adressais non seulement à cette nana bizarre mais aussi à  la Vierge Marie -que j'ai fixée un instant, en plissant les yeux-.

La dernière calembour me fit sourire. Décidément, aujourd'hui, j'allais en faire, des jeux de mots pourris...  C'est comme ça, hélas. Ah... En parlant de trucs pourris... merde, encore parce qu'avec le manque de temps, je n'avais pas pu mettre mes lentilles. Je voyais pratiquement que dalle, du coup j'ai plissé les yeux, pour essayer de voir quelque chose.


_ Bon... En tout cas, on risque pas de se battre, j'ai la flemme, c'est ma journée libre et pas des raisons pour. Puis... Hey, les prêtres servent au soutien, donc, Bibi ne risque pas de se battre corps à corps. Et oui ! continuais-je avant de sortir mes lunettes et de les enfiler, soupirant d'aise.

Il y avait vraiment une grande différence... Sans elles, je ne verrais même pas l’écran de mon pc alors qu'il se trouve à une vingtaine de centimètres de mon visage, la plupart du temps!


_ « J'suis pas bon en Géo' mais, je crois que Jérusalem est un peu plus à l'ouest. » commenta Constance en riant.

Génial... Elle refait apparition QUE dans les pire moments, 'faut croire et ça me faisait toujours tiquer... Je dois vraiment avoir l'air d'un schizo', parfois. Se parler à soi-même aide, souvent, mais... quand ta conscience, ta raison et ton esprit décident de déclarer leur indépendance ainsi que de faire grève jusqu'à ce qu'ils trouvent une connerie à dire, à laquelle tu dois forcement répondre... ce n'est pas très cool. Bof, après, on ne risque pas d'être très surpris, puisque j'suis un gros geek.


_ Ta gueule, Constance. fis-je, en pensant à voix haute.

D'un côté, en la regardant un peu mieux, j'avais la vague impression de la connaître... D'où et pourquoi ? Allez savoir... Suite à ce commentaire sorti du fond de mon cœur, soufflé aussi subtilement à ma conscience -que les autres n'entendaient pas, of course-, j'ai décidé de quitter ma confortable poutre, m'agrippant à un tuyau métallique -par lequel j'avais grimpé- avant de glisser jusqu'en bas~.

Pourquoi suis-je descendu ? Par politesse je pense. J'ai un minimum de politesse, malgré tout. Qu'allais-je faire ou dire maintenant ? J'en sais rien moi ! J'attendais déjà, une quelconque réaction des deux autres qui étaient sur place. Je pense avoir épuisé mon quota de mots journalier... Osef, je continuer d'bouffer mes pocky, parce que j'ai la dalle, moi !


Dernière édition par Jason B.Smith le Ven 27 Sep - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Rosenbach
Démon Moyen
Démon Moyen
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/09/2013

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Ven 27 Sep - 15:26


- Que faites vous ici? Je voulais être seule mais, apparemment, c'est foutu. J'espère qu'au moins vous n'aurez pas l'impolitesse de déclarer un combat...


A l'entente de ces mots, le cabot parti sans demander son reste. Sa maitresse le suivit sans un mot. Ca en faisait déjà un en moins. Et le plus désagréable en plus. Peut être arriverais-je à retrouver la tranquillité que j'étais venue cherché. Du moins, si les deux humains restant ne faisaient pas trop de bruit.


Le gars d'en haut farfouilla dans son sac et en sorti quelque chose à manger. De la nourriture... Ca fais plus de deux jours que je n'ai rien avalé.  Mais je n'avait pas faim. C'est peut être du au fait que je ne me sente pas de très bonne humeur ces temps ci.


Il y rangea ensuite son baladeur et parla.


- Eh. Oh. Ça serait plutôt à moi de te- non, de VOUS poser la question puisque ça fait plus d'une heure que j'suis ici, je pense. M'en fin, peu importe. L'emmerdeur s'est tiré avec la queue entre les pattes.


Il était là avant? Mais je n'avais pas senti sa présence pourtant. Pourquoi? Je en sais pas. Il devait être plus puissant que les exorcistes que je croisent régulièrement, ceux qui sont trop stupide et attaquent sans raison pour se prendre une branlée mémorable.


Il plissait comme s'il n'y voyait pas. Et mes idées s'avèrent vrai puisqu'il sorti une paires de lunettes qui lui allait comme un charme en disant sa phrase suivante.


- Bon... En tout cas, on risque pas de se battre, j'ai la flemme, c'est ma journée libre et pas des raisons pour. Puis... Hey, les prêtres servent au soutien, donc, Bibi ne risque pas de se battre corps à corps. Et oui !



Au moins je serai tranquille de ce coté là. Déjà un poids en moins. Je n'ai vraiment pas la tête à un combat. Espérons que l'autre fille réagira pareil.


- Excuses moi, je pensais être vraiment seule quand je me suis installé ici. Je n'avais pas remarqué ta présence. Mais si ça ne te déranges pas, je vais rester là. Je n'ai pas vraiment l'envie d'aller recroiser ces ignares d'hum... de civils.


Je laissa un léger blanc avant d'ajouter.


- Vous faites quoi ici vous?


Dernière édition par Jason B.Smith le Ven 27 Sep - 20:05, édité 2 fois (Raison : PS: Excusez moi du temps que j'ai mis à répondre et la petite taille de ce post mais je me suis blessé au bras donc j'ai du mal à écrire... Désolée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ame Lennart
Saint Paladin Dresseur
Saint Paladin Dresseur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22

Dossier
Titre: Saint Paladin - Dresseur
Groupe: Exorcist
Objets?:

MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Ven 27 Sep - 17:39

Ame soupira d'aise en voyant s'en aller l'importun. Le plus bruyant parti, elle pourrait alors envisager de trouver la quiétude qu'elle était venue chercher... En y songeant, elle observa les deux personnes restantes. La petite, malgré sa nature démoniaque ne semblait pas avoir l'envie de se battre et l'autre se révélait être un prêtre : elle-même de son côté était tout juste rentrée d'un harassante mission. Elle se passerait également d'un combat.

« Ta gueule, Constance » fit soudainement le jeune homme.

Pour toute réaction, Ame se contenta de hausser un sourcil invisible derrière ses voiles, sans pour autant remuer un doigt, et le vit descendre périlleusement de son perchoir avec un paquet de sucreries en main. Et malgré qu'elle ne le connaisse pas -ou du moins ne le reconnaisse- il lui inspirait une certaine... répulsion. Il débordait d'une sorte d'entrain blasé, une vitalité sous-jacente qui était souvent synonyme d'agacement pour elle. Mais qui sait ? Simple impression ou réalité vérifiée, Ame aurait bien le temps de s'en faire une idée : les deux semblaient tous enclins à discuter...

« Excuse moi, je pensais être vraiment seule quand je me suis installée ici. Je n'avais pas remarqué ta présence. Mais si ça ne te déranges pas, je vais rester là. Je n'ai pas vraiment l'envie d'aller recroiser ces ignares d'hum... de civils.  Vous faites quoi ici vous ? »

Ame se demanda s'il fallait vraiment qu'elle se donne la peine d'y répondre, cependant chacun paraissait avoir fait un geste de politesse. Et bien qu'elle était indifférente à l'impression que ces deux là pouvaient avoir d'elle... Elle répondit tout de même.

« Réfléchir. Et être au calme. » lâcha-t-elle simplement en faisant disparaître Chisame.

Ainsi, ses intentions se voulaient claires. Qu'elle soit plus longtemps dérangée et elle s'en irait en quête d'un meilleur coin où se reposer avant de pénétrer dans l'enceinte bougrement bruyante de l'Académie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://RaisindeLoup.DeviantArt.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ] Lun 30 Sep - 20:57


Cette fillette avait l'air plus que soulagée lorsqu'elle a vu que je n'avais aucunement l'intention de batailler. Comme ça, on est deux... Si je n'avais pas mangé un petit quelque chose, je serais toujours ne mode loque sur cette poutre.

_ Excuses moi, je pensais être vraiment seule quand je me suis installé ici. Je n'avais pas remarqué ta présence. Mais si ça ne te déranges pas, je vais rester là. Je n'ai pas vraiment l'envie d'aller recroiser ces ignares d'hum... de civils. repondit-elle en faisant une petite pause.

Le silence reigna pendant de temps. Physiquement, je n'étais pas des plus discrets et moins encore au japon... Cependant, on m'avait deja dit que j'étais super discret quand j'étais completement out ou quand je dormais. Un peu plus et j'suis pas invisible, quoi... Pourtant, il parait que je cause quand je dors. Pas tout le temps, mais je parle quand même... Je grogne aussi et je beugle, mais ça depend. Je frappe aussi, si on tente de dormir dans mon lit. C'est un bon moyen de defense contre le violeur que j'ai pour coloc'.

_ Vous faites quoi ici vous?

Qu'est-ce que je venais foutre ici ? Mais merde... je l'ai déjà dit... Est-ce qu'on m’écoute quand je cause ou pas ? Elle voulait juste engager la conversation ou c'était qu'elle n'avait vraiment pas écouté ?  Je n'avais pas vraiment envie de répondre, parce que je HAIS me répéter... autant comme le fait qu'on puisse toucher à MON ordinateur.


_ Réfléchir. Et être au calme.  lança Sainte Fatima alors que je regardais la brunette à l’écharpe rouge.

Dans ma tête, je me répétais deux choses, sans cesse : « réponds pas » et « idiot, sois poli », mais au final, ce fut le « réponds pas » qui emporta la manche à cause d'un certain évènement : un appel téléphonique. Derp.    Je me suis un peu éloigné des deux gonzesses avant de décrocher. De l'autre côté de la ligne il y avait une certaine personne que j'avais connu il y a trois ans, peu après mon arrivée... Araneth.  L'est une « femme » vachement sympa, vous savez ? C'est une démone qui vit en ville, elle tient une pâtisserie et c'est une grosse naze, pour ce qui concerne l'informatique... C'est pourquoi j'y allais parfois, pour lui montrer comment marche sa caisse et Word Excel. Elle tenait toujours les contes par écrit et à la main, hein ? Au moins, elle payait bien.


_ BRANWEN !! s'exclama-t-elle. Je n'avais pas encore eu le temps d'approcher le portable de mon oreille que je l'avais entendu hurler. Connasse, va, en plus elle ose m'appeler par mon deuxième prénom alors qu'elle sait que je le déteste... C'est un prénom de fille.. T'es revenu au Japon et tu m'dis rien ?!  

_ Ne m'appelles PLUS comme ÇA ! Puis quoi encore ? lui dis-je en parlant d'une voix monocorde tout en soulignant certains mots.

_ Aaaw... T'es devenu encore plus méchant qu'avant... Tu ne veux même pas venir faire un bonjour à une amie ? Tu es trop occupé avec tes cours, mon petit Jason ?

Cette voix mielleuse... Cette façon de vouloir et d'essayer de me faire culpabiliser... Ce « mon petit » qui me faisait toujours frisonner... Il n'y a pas l'ombre d'un doute : elle veut quelque chose... Quand elle parle comme ça, c'était vraiment flippant ! Maintenant c'est sur, au revoir ma journée libre... En étant exorciste, j'ai pu rencontrer pas mal de bestioles, mais... je n'avais JAMAIS vu un démon aussi maladroit qu'elle... Autrement dit, je ne pouvais pas refuser... j'ai besoin d'fric, moi.

_ Bon, d'accord. Tu me veux quoi? Ton ordinateur a clamsé ? Ta caisse s'est bloquée... ? Ton système d'alarmes veut pas accepter ton mot de passe ? Tes stores électroniques ne marchent pas ?

Maudits soient ceux qui profitent de mes besoins et de ma gentillesse. Bon... ce n'est pas vraiment de la gentillesse, mais c'est tout comme. Fuck. Je sacrifie quand même mes pauses et mon temps pour les aider. Alors oui, je suis gentil.. TROP gentil, même.

_ Huhu~♥  J'ai besoin de toi, pour arranger mon ordinateur, tu sais bien... celui qui est lié à la caisse. Il s'est bloqué il y a une semaine et depuis, je refais tout à la main...Et ! Et ! Les stores ne marchent pas, non plus... N'est-ce pas malheureux ? m'expliqua-t-elle en parlant assez vite. Elle fit une petite pause pour respirer puis ajouta: Bien entendu, tu seras payé, comme d'habitude puis, j'ai fait du tiramisu et des bavarois à l'ananas aujourd'hui. On se voit toute à l'heure alors~

Suite à cela, elle raccrocha. J'ai regardé mon portable quelques instant en haussant un sourcil. ÇA, ça veut tout dire. J'en veux... Elle savait me prendre par les sentiments, elle... God. Qu'est-ce que j'ai faim. Je me suis approché de la fille à l’échapper et je lui ai donné mon paquet de pocky.

_ Cadeau. J'vous laisse tranquilles, j'ai du pan sur la planche. See ya! terminais-je avant de m'en aller relativement vite. Je devais avoir l'air con, à sourire aussi bêtement.

D'ailleurs... C'était quoi leur nom à ces deux là?Si on me propose de la bouffe ET du fric, je ne peux pas refuser. De plus, je vais pouvoir tripatouiller sa queue. C'est comme avoir une peluche entre les mains~. Au final, je ne me suis même pas présenté, non plus.. Bof, qu'importe? Ma mauvaise humeur s'était envolée : gâteaux à volonté~. Merci, Lucifer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ]

Revenir en haut Aller en bas

Une curieuse coïncidence... [ RP ouvert uniquement aux rapides à répondre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Assiah :: Les Rues-